Partager sur :

La situation géographique de l’aéroport de Genève Cointrin est telle qu’on aurait du mal à imaginer un accès sans embouteillage… C’est vrai, quand on y pense, que ce soit depuis la France ou la Suisse, voire même l’Italie, l’aéroport est quasiment cerné par toutes les routes ! Ne paniquez-pas, on a pensé à vous et on vous a fait une petite liste des moyens pour éviter les bouchons !

Aller à l’aéroport… à vélo !

Oui oui, vous avez bien lu ! Contrairement à ce qu’on pense, il est tout à fait possible d’aller prendre son avion en vélo. De là à monter dedans avec, il n’y a qu’un pas mais on n’en est pas encore là. Situé à moins de 4 km du centre ville de Genève, l’aéroport est relié par de nombreux itinéraires adaptés aux vélos, en dehors des grands axes. Ces trajets sont adaptés pour plus de 14 points de départs à destination de l’aéroport : Chambésy, Ferney-douane, Grand et petit Saconex, Pâquis, Vermont, Servette, Saint-Jean, Meyrin, Onex, Prevessin-Moëns, Chatelaine, Le Lignon… Vous pouvez déjà sculpter votre summer body ! Seul inconvénient : le bagage… Alors, anticipez bien !

Personne qui fait du vélo

Prendre le train

L’aéroport de Genève dispose de sa propre gare qui est accessible depuis les niveaux « enregistrement » et « arrivées ». Étant donné l’emplacement de l’aéroport, il y a tout un éventail de trains qui transitent par ici. Entre la France et la Suisse, vous trouverez bien un train qui part de chez vous (ou presque) et vous y amènera ! Pour la France, il y a des trajets depuis Annecy, Aix-les-Bains, Bourg-en-Bresse, Chambéry, Dijon, Grenoble, Lyon, Valence… Sans compter les possibles trajets avec changements ! Ces trains arrivent en gare de Genève Cornavin, qui n’est qu’à quelques minutes de la gare de l’aéroport. Depuis la Suisse, c’est encore plus simple, puisque toutes les routes mènent à la gare de l’aéroport de Genève !

La voiture, si on a le goût du risque

Parfois, on n’a pas le choix… On est nombreux et chargé… La voiture à ses avantages en termes de confort et de mobilité, y’a pas photo ! Alors pour bien faire, on prépare au maximum son trajet. On étudie au mieux l‘itinéraire pour éviter les ralentissements inutiles qui pourraient créer des bouchons (et oui, les bouchons commencent bien quelque part !). On pense également à étudier le trafic pour savoir quel est le meilleur moment pour prendre le large. Si vous faites ça bien, vous pourrez passer outre les bouchons. On croît en vous, soyez forts !

Et si vous voulez limiter le stress, vous pouvez prévenir Ector de votre trajet, votre service de voiturier à l’aéroport de Genève Cointrin. À votre arrivée, vous n’aurez qu’à sortir de votre véhicule, et votre voiturier prendra tout en charge. Vous récupérez vos bagages et on s’occupe de garer votre voiture. En lieu-sûr, évidemment : dans un parking de l’aéroport de Genève Cointrin. Alors, on se laisse tenté ?

Dormir sur place

Évidemment on ne vous incite pas à dormir dans l’aéroport… Mais vous disposez d’un large choix d’hôtels à proximité de ce dernier. Côté français, 4 hôtels sont relativement proches. Vous trouverez une petite dizaine d’hôtels à Genève. L’avantage, c’est que vous pouvez prendre le temps de souffler avant le départ. Pensez à vous réserver une chambre, on n’est jamais sûr de pouvoir en trouver une en dernière minute. Et puis si c’est réservé, vous n’aurez qu’à dire bonjour en entrant dans l’hôtel ! En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, vous serez déjà allongé sur votre lit ! Le jour du départ, une navette vous accompagnera jusqu’à l’aéroport, voire même jusqu’à votre terminal. Si ça c’est pas une bonne idée…