Partager sur :

Dans la ville rose, les automobilistes ne sont pas uniquement à la recherche d’une place, mais d’un stationnement à bas prix, sécurisé et bien placé.  S’il n’y a pas de recette magique pour se garer à Toulouse, il y a quelques astuces à avoir en tête.

Le stationnement en voirie

Depuis l’augmentation du Forfait Post Stationnement (FPS) en 2018, le stationnement dans le centre-ville de Toulouse est surtout autorisé pour la très courte ou la courte durée. Tout dépassant de la durée de stationnement expose à un risque de PV voire de mise en fourrière. En zone tarifaire jaune (le centre-ville), le stationnement en voirie est payant du lundi au samedi de 9h à 20h, et pendant ces horaires, le stationnement en voirie est limité à 2h30 consécutives. En zone tarifaire orange (les faubourgs), le stationnement en voirie est également payant du lundi au samedi de 9h à 19h, et, en journée, le stationnement est limité à 5 h consécutives.

Le stationnement dans les Parc Relais Tisseo

Les parkings relais Tisseo de Toulouse sont des parcs de stationnement, situés à proximité d’une gare ou d’un arrêt de transport en commun (bus, tramway, métro…), qui permettent de se garer gratuitement si l’automobiliste a validé un titre de transport du réseau Tisseo dans la journée. Les conducteurs sont uniquement tenus de respecter 2 règles de stationnement : ne pas se garer plus de 24 h et stationner pendant les horaires d’ouverture des parcs relais (à savoir, de 4h45 à 0h45 du dimanche au jeudi, et de 4h45 à 3h45 le vendredi et le samedi).

Le stationnement dans les parkings publics

La Ville Rose compte une vingtaine de parkings publics sécurisés dans le centre-ville, pour pouvoir se garer sur des emplacements sécurisés pour une courte ou une longue durée. Si la majorité de ces parkings sont payants, 3 parkings sont gratuits pour des stationnements de maximum 24h : le parking Viguerie (place Viguerie), le parking Boule (2, rue de la Boule) et le parking Vélodrome (1, avenue de l’Ancien Vélodrome).

Le stationnement dans les parkings privés partagés

Pour les automobilistes qui cherchent à se garer dans la ville ou près de l’aéroport, il est possible de louer une place de stationnement à un propriétaire privé. Ces propriétaires privés (généralement des bailleurs, des hôtels, et des propriétaires d’immeubles de bureaux) mettent en location de nombreuses places de stationnement vacantes pour quelques heures, une journée, un mois, voire un an. Les parkings sont surveillés 24h/7j. Les tarifs proposés sont adaptés aux automobilistes avec un budget serré de stationnement, et avec un peu de chance, le parking peut être très bien situé !

Le stationnement avec un voiturier Ector

Les automobilistes peuvent s’épargner les problèmes de stationnement à Toulouse en déléguant le stationnement à un voiturier Ector, à la gare Toulouse Matabiau ou à l’aéroport Toulouse Blagnac. Cela fait gagner du temps et de l’argent, puisque le prix d’un parking avec un voiturier Ector est généralement moins cher qu’un parking classique. Avec Ector, on se gare sans lésiner sur le confort !