Partager sur :

Situé sur la commune de Mérignac, à 12 km de Bordeaux, l’aéroport occupe la huitième place au niveau national, juste après l’aéroport Bâle-Mulhouse-Fribourg. Construit il y a plus de 100 ans, il a la particularité de regrouper trois activités : civiles, industrielles et militaires. L’aéroport de Bordeaux-Mérignac est l’un des rares à ne pas avoir changé d’emplacement depuis les débuts de l’aviation, voici son histoire.

1910, les débuts de l’aéroport de Bordeaux

En 1910, une surface de landes est utilisée sur la commune de Mérignac pour y organiser une grande semaine de l’aviation. Un aérodrome commence peu à peu à se créer sur ce lieu-dit nommé Beau-Désert, il est alors occupé par la base sanitaire de transit américaine. 7 ans plus tard en 1917, le ministère de la Guerre acquiert environ 60 ha à proximité. Puis en 1920 ce sont 34 ha de plus qui sont ajoutés par le service de la Navigation aérienne. A cette époque l’aérodrome ne compte qu’une piste d’une distance maximale de 400 mètres et plusieurs hangars. La première liaison aérienne Bordeaux-Toulouse –Montpellier aura lieu en 1920 et fonctionnera pendant deux ans. La liaison Paris – Bordeaux – Biarritz fonctionnera quant à elle de de 1928 à 1931.

1935 – 1945, grands travaux et Seconde Guerre mondiale

Entre 1928 et 1935 de nombreux terrains vont être achetés pour y installer les avions de l’armée de l’air. Des bases aériennes militaires vont également être créées ainsi que 12 nouveaux hangars pour regrouper toute l’activité militaire. La transport civil va réellement débuter dans les années 1930. Les travaux de l’aérogare sont donc lancés en 1935. Un an plus tard l’aérogare n°1 est livré et la construction du deuxième est lancée. La piste n°1 est terminée en 1940 et les travaux de la piste n°2, qui est aujourd’hui la piste principale de l’aéroport de Bordeaux commencent.

La Seconde Guerre mondiale a causé de nombreux dégâts, notamment sur la base aérienne militaire. Au sortir de la guerre une aérogare, un restaurant, une tour de contrôle et des bureaux sont construits en bois, ils seront remplacés par des structures en dur 12 ans plus tard. Il faudra alors attendre 1959 pour assister à l’inauguration de l’aérogare dessinée par Raymond Mothe. La nouvelle tour de contrôle dessinée par Philippe Starck sera quant à elle inaugurée en 1995.

L’aéroport de Bordeaux de nos jours

Aujourd’hui, l’aéroport de Bordeaux-Mérignac fait partie des plus grands aéroports nationaux. Il a accueilli plus de 6 millions de passagers en 2018 et emploie plus de 25 000 personnes. L’accès à l’aéroport est facilité par les bus et les navettes ainsi que les nombreux parkings à proximité. Si vous avez pour projet d’effectuer un vol au départ de Bordeaux, découvrez notre service de voiturier Ector. Confiez votre voiture à des professionnels dès votre arrivée et récupérez-la à votre retour pour plus de sérénité.