Partager sur :

À travers le monde, certains aéroports font froid dans le dos. Toutes les pistes d’atterrissage et de décollage ne sont pas aussi sécurisées qu’en France. Bien que, vous allez le voir, notre pays ne soit pas non plus un modèle de sûreté ! Entre aéroports construits au bord de falaises, sur la mer ou encore posés entre deux montagnes… Découvrez les 10 aéroports les plus dangereux et les plus insolites au monde !

1. L’aéroport Tenzing-Hillary au Népal

aéroport Tenzing-Hillary à Lukla au Nepal

L’aéroport de Tenzing-Hillary, situé à Lukla, est considéré comme l’aéroport numéro 1 le plus dangereux au monde ! Surnommé “l’aéroport des aventuriers”, c’est de là que partent la plupart des “aventuriers” qui veulent gravir le Mont Everest. Majoritairement constitué de montagnes, le Népal n’est pas le pays le plus sûr pour accueillir des avions sur son sol… Située à 2 860 mètres, la piste est, en plus de cela, penchée à 12°. Atterrir vivant… Un vrai challenge !

2. L’aéroport Matekane Air Strip au Lesotho

aéroport Matekane Air Strip au Lesotho

En Afrique Australe, se trouve le Lesotho, un pays de haute altitude, traversé de toutes parts par les montagnes. L’aéroport Matekane Air Strip, glissé au milieu de ce paysage hostile, est considéré comme l’aéroport le plus difficile d’accès au monde. Au bout de sa piste – de seulement 400 mètres -, se tient une gigantesque falaise. De quoi être légèrement stressé au moment de l’atterrissage lorsque l’on est passager !

3. L’aéroport international de Paro au Bhoutan

aéroport international de Paro au Bouthan

Au Bhoutan, il n’existe qu’un seul aéroport, celui de Paro. Situé au coeur d’une vallée bordée par les montagnes de l’Himalaya, il culmine à près de 5 500 mètres. Réputé comme l’un des plus dangereux au monde, seule une compagnie dessert l’aéroport : Druckair ; et seulement 8 pilotes bhoutanais sont certifiés au monde pour y atterrir et décoller. D’autres volontaires ?

4. L’aéroport Princess Juliana à Saint-Martin

aéroport Princess Juliana à Saint-Martin

Située au bord de l’eau, la piste d’atterrissage de l’aéroport Princess Juliana est connue pour être très courte. Et surtout, pour être très proche de la plage et des touristes… Obligé de se positionner à seulement 10-20 mètres au-dessus de l’une des plus célèbres plages de l’île néerlandaise, on imagine la frayeur de certaines personnes, la première fois qu’ils ont vu un avion leur foncer dessus…

5. L’aéroport de Gibraltar

aéroport international de Gibraltar

Situé au coeur du centre-ville, l’aéroport international de Gibraltar est l’un des plus insolites au monde. Sa piste de décollage et d’atterrissage coupe, tout naturellement, la route principale de l’île britannique ! Heureusement, durant les manoeuvres, des barrières de sécurité s’abaissent, obstruant ainsi la route aux automobilistes. Le point négatif : d’énormes embouteillages se créent à chaque passage d’avion… Vivre ou rouler, il faut choisir !

6. L’aérodrome de Courchevel

aérodrome de Courchevel en France

Piste courte + 18.5° de pente + montage + 2 008 mètres d’altitude = aéroport à risque. En effet, l’atterrissage à l’aérodrome de Courchevel, perché au milieu des montagnes des Alpes françaises, est exclusivement réservé aux pilotes avertis. Et vous pensiez que descendre une piste noire était l’activité la plus dangereuse de la station de ski ? Grave erreur !

7. L’Ice Runway en Antarctique

aéroport Ice Runway en Antarctique

Signifiant littéralement “piste de glace”, l’Ice Runway est directement construite sur la banquise, au milieu de l’Antarctique. Véritable sensation d’atterrissage sur le béton – d’après les pilotes qui ont expérimenté la piste -, elle est pourtant très dangereuse car extrêmement glissante. Les sorties de piste sont d’ailleurs fréquentes, bien que sans conséquences. Pratique lorsqu’il n’y a aucune infrastructure autour !

8. L’aéroport Juancho E.Yrausquin sur l’île de Saba

aéroport Juancho E. Yrausquin sur l’île de Saba

Entourée d’une part par la montage, d’autre part par la mer, l’unique piste de l’aéroport Juancho E. Yrausquin est, en plus de cela, vraiment minuscule (seulement 396 mètres !). Ajoutez par dessus cela des rafales de vent qui balayent très souvent l’île néerlandaise de Saba… Et vous obtiendrez l’un des aéroports les plus dangereux au monde. Avis aux pilotes expérimentés…

9. L’aéroport de Funchal à Madère

aéroport de Funchal à Madère au Portugal

Agrandie en 2000 car considérée comme trop courte, la piste de l’aéroport de Madère s’est prolongée de plusieurs mètres. Oui mais… Dans l’eau ! Le relief de l’île portugaise ne permettant pas de le faire sur la terre ferme, Funchal a doté sa nouvelle piste d’un pont de 180 piliers de béton. Plus facile pour atterrir, les pilotes doivent tout de même garder une concentration maximale… Attention, sortez les gilets !

10. L’aéroport Congonhas de São Paulo

aéroport Congonhas à Sao Paulo au Brésil

Construit au milieu des buildings de São Paulo, l’atterrissage à l’aéroport brésilien Congonhas fait froid dans le dos. Situé à quelques mètres seulement du centre-ville, le pilote a plutôt intérêt d’être émérite… Et de ne pas loucher ! Sinon, c’est la catastrophe assurée !