Partager sur :

Huitième aéroport d’importance mondiale, Roissy-Charles de Gaulle est aussi un lieu d’inspiration pour de nombreux cinéastes qui y ont tourné des films restés dans les mémoires.

Les films tournés à l’aéroport de Roissy

De nombreux courts et longs métrages sont tournés chaque année à Roissy notamment dans les terminaux E et F privilégiés pour leur design à l’aspect futuriste, ainsi qu’au sein du terminal 1 dont les escalators entourés de tube en verre sont du plus bel effet seventies. C’est d’ailleurs en cet endroit qu’a été tourné « Le Terminal » de Steven Spielberg. Ce film qu’on a déjà évoqué dans un article précédent, est un modèle du genre puisqu’il se déroule au sein de l’aéroport Charles de Gaulle. C’est en ce lieu qu’un apatride iranien campé par Tom Hanks a vécu pendant seize ans dans un périmètre très réduit qui lui permettait néanmoins de bénéficier des infrastructures sanitaires de CDG et de l’assistance médicale du médecin de l’aérogare.

Le tournage de « Taken » qui prévoyait des scènes spectaculaires de cascades a même donné lieu à la fermeture de la voie expresse de Roissy. Des films cinématographiques aux séries télévisées en passant par des shootings photos et autres clips musicaux, tel celui de l’opus « Beautiful Day » du groupe U2, on ne compte plus le nombre de vedettes françaises et internationales qui ont marqué l’aéroport Charles de Gaulle de leur empreinte. Celles entre autres qui sont à la distribution de « La Boum », « Rush Hour 3 », « Les Anges Gardiens », « Ne le dis à personne », pour ne citer que celles-là.

Un poste à temps plein à Roissy Charles de Gaulle

Plusieurs dizaines de sollicitations sont adressées mensuellement à Roissy si bien que le poste de responsable des tournages y a été créé. Il consiste à étudier les demandes de tournage, en vérifier la compatibilité avec l’activité de l’aéroport CDG et aménager les contraintes des services en fonction des heures de réalisation. Certaines zones sont reconstituées si besoin par manque d’accessibilité pour des motifs de disponibilité ou pour des raisons liées à la sécurité : toute la partie qui abrite la manutention des bagages est par exemple totalement prohibée.

Les périodes de présence des équipes cinématographiques oscillent entre une journée et un mois. Il s’agit d’une opération de marketing intéressante pour l’aéroport Charles de Gaulle laquelle, non seulement ne vient pas grever le budget publicitaire, mais qui de surcroît permet de remplir les caisses de Roissy puisque chaque jour de tournage est généralement facturé 7.000 €. Un salon organisé annuellement par la commission du film d’Île de France est d’ailleurs le rendez-vous incontournable des responsables des tournages de CDG.

Le parking de l’aéroport Charles de Gaulle lieu de tournage

Le parking de l’aéroport Charles de Gaulle n’est pas en reste, puisqu’il doit abriter toute la logistique qui est attachée à la réalisation de films. Mais les parcs de stationnement de Roissy sont aussi sollicités pour servir de lieux de tournage. Les services de voiturier Ector sont d’ailleurs largement courus dans ces occasions permettant une fluidité et une facilité des problèmes de circulation en toute tranquillité et confiance.