Partager sur :

Lors des périodes de grands départs en vacances, il peut malheureusement arriver que votre compagnie de vol égare l’une de vos valises. Mais un bagage enregistré n’est considéré comme perdu que si la compagnie aérienne reconnaît la perte ou s’il ne parvient pas à destination dans les 21 jours après l’arrivée du vol. Dans ce cas, voici les modalités et les délais pour effectuer des réclamations.

La déclaration officielle de perte de bagage

À partir de 3 jours après l’arrivée à destination, un passager peut se rendre au bureau du service bagages de l’aéroport ou sur le site Internet de la compagnie aérienne pour compléter un formulaire de perte de bagage et envoyer une lettre de réclamation ainsi qu’une lettre d’inventaire où sont listées les affaires personnelles du bagage perdu. Il dispose de 21 jours après l’arrivé de l’avion pour faire ces démarches.

La demande de remboursement

Pour bénéficier d’une compensation à la suite de la perte de bagage, le voyageur doit effectuer une demande écrite à sa compagnie de vol, et joindre les justificatifs d’achat des effets personnels perdus. Si vous n’avez plus ces factures, les compagnies font un remboursement au poids.

Les indemnités en cas de perte de bagages

Même avec des justificatifs, les remboursements sur la valeur à neuf de vos affaires sont rares, car un taux d’amortissement est appliqué prix initial. Les compagnies aériennes signataires de la convention de Montréal (soit une grande partie des compagnies internationale) remboursent entre 1300€ et 1400 € en cas de perte de bagage. Dès le premier jour de la perte d’une valise, vous pouvez aussi réclamer un kit de première nécessité et des bons d’achat pour couvrir les premières dépenses liées à l’absence de bagage.

Bon à savoir : pour bénéficier d’autres indemnisations, vérifiez les modalités de votre carte bancaire ou de votre assurance habitation, car ils se peut qu’elles couvrent ce dommage. Ceux qui ont pris une assurance voyage lors de l’achat de leur billet d’avion peuvent aussi recevoir des dédommagements supplémentaires.

L’action en justice en cas de refus de remboursement

Malgré la perte de votre bagage enregistré, si le voyageur essuie un refus injustifié de remboursement, il peut poursuivre la compagnie aérienne en justice. Il dispose d’un délai de 2 ans après son arrivée à destination, pour engager cette action.