Partager sur :

Une voiture sale et couverte de contraventions consciencieusement garée dans une rue discrète ? C’est probablement un cas manifeste de stationnement abusif, un phénomène qui s’intensifie à l’approche des vacances d’été. Mais que dit la loi sur le sujet et comment éviter ce genre de situation ? Ector vous répond.

Que dit la Loi sur le stationnement abusif ?

La réglementation est très claire : “Est considéré comme abusif le stationnement ininterrompu d’un véhicule en un même point de la voie publique ou de ses dépendances, pendant une durée excédant sept jours ou pendant une durée inférieure mais excédant celle qui est fixée par arrêté de l’autorité investie du pouvoir de police.” En bref, laisser sa voiture stationnée au même endroit plus d’une semaine peut donc exposer le propriétaire à une amende de 2e classe d’un montant de 35 €.

Dans les faits, les amendes sont quasiment toutes adressées avant ce délais – surtout dans les villes les plus touristiques où les places de parking sont rares – et un stationnement est la plupart du temps considéré comme abusif au bout de quelques heures seulement. Lorsque l’on habite une grande ville comme Paris par exemple, ce genre de situation peut vite devenir problématique au moment des grand départs en vacances car un stationnement abusif équivaut bien souvent à la mise en fourrière de la voiture ou de la moto.

Les solutions lors des vacances d’été

Lorsque l’on bénéficie pas d’un parking privatif et que l’on n’a pas la possibilité de rejoindre son lieu de vacances avec son propre véhicule, il reste encore l’option Ector. Avec le service de voituriers Ector, plus besoin de se passer du confort de sa voiture pour aller à la gare ou à l’aéroport. Un voiturier prend en charge le véhicule au dépose-minute et le stationne dans un parking sécurisé pendant toute la durée du voyage.

En plus d’un gain de temps considérable, cette option permet de bénéficier d’une option de stationnement sûre – sans risque de retrouver son véhicule à la fourrière – et beaucoup moins chère qu’un parking classique. D’autres options existent (comme l’autopartage par exemple) mais la perspective de savoir sa voiture en sécurité et bien garée pendant son absence,  c’est déjà la première étape pour des vacances réussies.